lundi 19 octobre 2015

En direct de Kathmandu

Nous sommes arrivés ce matin sans encombrés à Kathmandu. La circulation automobile était très fluide. Des motos, très peu de taxis , de bus et très peu de voitures circulent faute de carburant. Des files de plusieurs centaines de taxis et plusieurs milliers de motos débutent devant les grilles fermées des stations service. La file de bus s'étire  sur plusieurs kilomètres. Tous ces véhicules sont vides. Leurs chauffeurs attendent quelque part l'annonce de l'approvisionnement de la station. Trois litres par moto et 10 par voiture. Les particuliers ayant un peu d'argent, achètent le carburant au marché noir à 5 euros le litre.
Demain, nous devions partir en bus local mais il n'y en aura pas. Ce sera entassés à neuf dans un 4x4 que nous ferons la journée de route à un tarif trois fois plus élevé que d'habitude.
L'Inde continue à asphyxier le Népal.
L'aventure continue. Quand nous aurons atteint le village et que les trois tonnes de nourriture auront été livrées et distribuées,
nous serons vraiment soulagés.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire