samedi 15 juillet 2017

Début des travaux de l'école de LAKHPA

Accord trouvé pour débuter la première phase des travaux de l'école de LAKHPA au Népal.



Nous venons enfin de recevoir de bonnes nouvelles du Népal. Suraj, notre représentant au Népal et "patron de NAPOLÉON TREKKING", c'est rendu accompagné de son guide Pradip au village de Lakhpa. Ils ont bravés la mousson et les routes dangereuses à bord d'un bus local durant tout une journée puis ont marché deux jours pour rejoindre ce village. Les habitants, l'institutrice et les enfants les attendaient avec impatience.



Malheureusement, le responsable de l'école qui est aussi le propriétaire du terrain, n'était pas présent. Un malentendu lui à laissé croire que nos envoyés allaient y passer la nuit. Suraj à donc réuni toutes les personnes présentes et ils ont débattu du projet pendant plus de deux heures. 
Les villageois sont impatients d'avoir une nouvelle école car l'actuelle qui recueille 25 petits enfants, n'est pas digne de ce nom. 

Suraj et Pradip ont laissés leur numéro de téléphone avec la promesse que le responsable les appellerait dès que possible. Ce fut fait quelques jours plus tard. Après discussion il a été décidé que l'école serait construite durant l'hiver prochain. La mousson qui se terminera mi-septembre empêche tout gros travaux. En attendant les villageois vont fabriquer des briques avec du ciment qu'ils ont déjà en stock et le sable de la rivière qui se trouve en contrebas à 30 minutes de marche. Les briques seront remontées au village à dos de mules et entreposées en attendant l'hiver. 

Ils prépareront aussi le terrain et fabriqueront les menuiseries avec du bois local.
Des ouvriers seront embauchés par la suite pour finaliser le tout. Cette école fera 30m² et sera composée de trois pièces dont une servira de bureau. La construction sera faites de briques, piliers de béton armé, bois et taules pour le toit. 
Les matières premières qui ne seront pas trouvées sur place, seront achetées à Katmandou ou Arughat et acheminées depuis cette ville à dos de mules. Ces mules seront celles des villageois.

Il va de soit que nous feront fabriquer les tables et bancs et que nous fourniront le matériel scolaire pour que les petits écoliers puissent étudier beaucoup plus sérieusement et confortablement qu'aujourd'hui.



Le budget devrait se situer entre 10 et 15 milles euros. Nous avons encore besoin de vos dons pour compléter le financement.

Si vous voulez aider les enfants de LAKHPA, faites un don à :
Association L.E.M.M
lot l'alivi TINTORAJO
20600 FURIANI

Vous recevrez un reçu fiscal au mois de février 2018 vous donnant droit à une réduction fiscale de 66% du montant de votre don.


mardi 6 juin 2017

ECOLE DE LHAKPA AU NEPAL /CAMPAGNE DE DONS 2017

POUR LA CONSTRUCTION DE L'ECOLE DE LHAKPA

L'association L.E.M.M commence une campagne de demande de dons dans le but financer la construction de cette petite école se trouvant dans un tout petit village des montagnes népalaises.
Chaque jour, 25 enfants de 4 à 6 ans viennent dans cette école. Nous voulons leur offrir de bien meilleures conditions d'études en leur construisant une école en dur, pour leur permettre d'apprendre à lire et à écrire sur des bancs à l'abris du froid et de la pluie.


Si vous voulez, vous pouvez envoyer votre don par chèque à l'ordre de: association L.E.M.M et à l'adresse: association L.E.M.M lot l'alivi TINTORAJO 20600 FURIANI.


Pour chaque don dépassant 30 euros, vous recevrez au mois de février 2018 un reçu fiscal permettant un abattement sur vos prochains impôts.
Merci à vous.

samedi 1 avril 2017

Nouvelle action à SARSIM

DISTRIBUTION DE SACS A DOS.
Notre infatigable ambassadrice Valérie, vient de revenir du Népal avec les photos de son action au village de Sarsim dans la région du Manaslu. En compagnie d'un guide et d'un porteur de l'agence NAPOLEON TREKKING, elle à distribuée 40 sacs à dos qu'utiliseront les enfants de ce village pour se rendre à l'école.

Un GRAND MERCI pour Valérie.




PROJET DE CONSTRUCTION d'une école en étude


Projet: Construire une école dans ce village qui se trouve dans le massif du Manaslu. Pour rejoindre ce village, il faut depuis Kathmandu, prendre un bus local durant toute une journée puis marcher durant 3 jours.

NEPAL, région du MANASLU. Projet de construction d'une école.


PROJET de construction d'une école dans la région du Manaslu (Népal). 

Le village de Lakpa se compose d'une quinzaine de maison. Il y a une petite école en natte très fragile. Les 25 enfants du village y ont froids et ne sont pas bien protégés de la pluie. Grace aux dons de nos généreux donateurs, nous avons pour projet de construire une école en dur aux normes antisismiques.



 Ce village est très proche du célèbre sentier du tour du Manaslu
mais ne reçoit la visite d'aucun touriste car il est invisible de ce sentier. L'association y a envoyé son infirmière exploratrice en éclaireur. Elle nous en a rapporté des photos et des renseignements importants. L'agence Napoléon trekking y a déjà envoyé deux de ses clients qui y ont distribué des vêtements pour enfants.





L'association TENSING et DOLMA Help Népal 
accompagnée de l'agence NAPOLEON TREKKING, offre des vêtements aux enfants de LAKPA.



mardi 20 décembre 2016

Nouvelle action dans la région d'ARUGHAT

Namaste, 

Notre association participe à la reconstruction d'une maison qui fut détruite lors du dernier gros tremblement de terre. C'est la maison de l'institutrice. C'est grace à Jean Michel qui est membre de notre asso, que ce projet est réalisable. Vous trouverez ci-dessous le courrier échangé avec Jean-Michel et ses photos.

Vendredi 9 Décembre 2016

Retour du village d'Arupokhari-8 ,Dhada Gaun, Aarughat, district de Gorkha.


Bonjour Jacques,
Me voilà parvenu au terme de mon voyage au Népal, et je dirai même au plus proche de la réalité de ce peuple. J’ai pu constater l’ampleur des dégâts occasionnés par le grand tremblement de terre  de l’année dernière et les continuelles répliques que l’on ressent ici, 2 depuis mon arrivée.
J’ai découvert de belles choses et aussi de belles personnes et c’était bien sûr mon but en venant ici , pouvoir aider ou au moins essayer d’aider.
Pour ici sur le village en question, j'ai fait le tour de celui-ci afin de me rendre compte réellement de ce qui pourrait être fait pour aider. J’ai découvert un village assez vivant, deux maisons en cours de reconstruction, d'autres avec des dégâts plus ou moins important mais dans lesquelles les habitants peuvent vivre;  mais j'ai surtout pensé à découvrir à qui l'action d'aide serait la plus pertinente; et finalement, c'est celle dans laquelle je pensais vivre qui n’est plus réellement accessible du fait de sa dangerosité lié aux secousses. C’est la maison d’une institutrice du village qui reste auprès de ces parents et qui m’accueillent. Le projet qui pourrait être réalisé serait un projet intéressant et j’en conviens durerait à  mon avis plus d’un an.

POURQUOI aider cette personne? Quand j'ai découvert ce village, l 'institutrice et ses parents avaient l'intention de partir habiter dans un autre village avec le reste de sa famille. Le village se serait retrouvé avec une école, des élèves mais pas d'institutrice.

1 – Il s’agirait de participer à  la démolition de l’ancienne maison qui est sur deux étages et qui comprend 2 pièces en rez-de-chaussée et 2 pièces au premier étage.
2 – de déplacer l’abris provisoire dans lequel nous vivons actuellement à 4 qui ne comprend qu’une pièce pour vivre, dormir et manger vers l’emplacement de l’ancienne maison après sa destruction , afin de libérer le terrain sur lequel il a été en urgence, depuis plus d'un an, installé. En effet le terrain est plus approprié pour reconstruire une nouvelle maison. Cela permettrait à cette institutrice de retrouver un peu d’intimité pour elle-même  et ces parents en ayant des pièces appropriées pour chacun.
3 – participer à  la reconstruction d’une petite maison de plein pied sur le terrain préparé  en matériaux respectant des normes antisismique par des fondations formant la ceinture en béton armé de la nouvelle construction. La maison ferait environ 8.40 m par 8.40m et comprendrais un cuisine 4x4, une chambre pour les parents 4x4 une chambre pour l’institutrice 3x3,  une chambre bureau 3x3, un local toilette 1x3 et un local électrique 1x3 séparé par un couloir 1x8.40.
4 – l’aide pour l’école serait une aide matériel correspondant à des fournitures scolaires courantes, stylos cahiers, feutres effaçables pour tableaux des classes.
La situation sur place est assez spartiate mais viable, même s’il y a peu de courant, j’utilise un panneau solaire portable pour mon mobile et ma tablette et je dispose d’une batterie de réserve rechargeable aussi et qui peut alimenter en même temps mobile et tablette et j’ai acheté pour mes accueillants des lampes frontale rechargeable, Un téléphone avec aussi une batterie de réserve et une tablette pour l’institutrice.
Pour ce qui concerne l’eau,  3 point d’accès sont disponible aux abords, l’eau est consommé par les habitants, je la consomme aussi par adjonction de comprimé  « micropur » 1 par litre d’eau,  et je consomme aussi de l’eau bouillie.
Pour se laver, 2 sources permettent de le faire et de laver du linge, tout est vérifié car je l'ai pratiqué depuis maintenant plus de 15 jours.
Pour dormir,  l’utilisation de tentes est possible et utile.
J'espère avoir ton accord et ton aide pour la réalisation de ce projet.
Cordialement,
Jean Michel.




 La maison après le tremblement de terre de
 mars 2015.

Façade et toiture.






Cloisons intérieures.


 











Destruction totale de la maison et nivellement du terrain avant reconstruction.




   













En attendant la reconstruction, l' institutrice et ses parents vivent dans cet abris depuis bientôt deux ans. Notre amis Jean Michel y vit aussi quand il y va pour diriger et participer aux travaux.





 Bureau de l'institutrice

 




                                                         Cuisine.

Chambre - Pièce à vivre.